Historique Escadron 607 Drummondville

 

  • C’est le 10 juillet 1955 que ‘’ l’escadrille 607 des cadets de l’air de Drummondville’’ a vu le jour. Il s’agissait alors d’un projet que caressait depuis longtemps plusieurs militaires qui avaient servi dans l’aviation Royal Canadienne (RCAF), tant au pays qu’a l’étranger. A cette époque, ils étaient regroupés dans une association d’ancien aviateurs connue sous le nom de ‘’ RCAF Association’’, l’un des investigateur du projet.
  • Jusqu’alors, ‘’l’escadrille ‘’ n’avaient ni nom ni numéro mais, le 10 juillet 1955, la charte était émise avec l’appellation ‘’ 607 Drummondville’’ avec date d’entrée en vigueur le 7 juillet 1955. Le commanditaire autorisé était l’Aile 309, RCAF Association.
  • En ce temps-là, seul les garçons de 14 à 18 ans pouvaient joindre les rangs. Ce n’est que beaucoup plus tard que les jeunes filles seront admises. Puis, l’âge d’admission sera de 13 a 18 ans… et depuis quelques années l’âge permis sera à partir de 12 ans.
  • Depuis sa fondation, l’escadron 607 a connu 16 commandants :         

 

          1- S\L  Neil Graham CD 

          2- S\L Ben Messier CD

           ...

          Jusqu’au

          ...      

         15e – Capt Gino Manning et

         16e – Lt Charles Parenteau.

 

  • Depuis sa fondation, l’escadron 607 a recueilli dans ses rangs quelques 5000 cadets-cadettes.
  • La légion canadienne (succursale 51) a été le premier comité répondant et a ce jusqu’en 1990. La relève fut prise par le comité de parents dans le but d’assurer la continuité et la disponibilité des fonds nécessaires pour les besoins et les activités de l’escadron.
  • En plus des programmes d’entrainement établis par le bureau des cadets (secteur St-Jean), l’escadron participe a plusieurs activités de caractères social, communautaire, éducationnel, et récréatif. L’escadron possède son propre corps de musique. A chaque année, plusieurs de nos jeunes vont sur les camps d’été soit a Bagotville, Valcartier ou St-Jean.
  • Voilà, en résumé, l’historique de l’escadron 607 Drummondville. Fait à noter, en Janvier 1991, c’est la première fois que on a plus que 100 cdts sur parade, et que le personnel militaire CIC sont tous ‘’commissionnés’’.
  • En 1990, l’escadron 607 s’est classé le meilleur Escadron régional et s’est mérité le trophée de la ligue des cadets de l’air, région Estrie Bois-Franc, et s’est hissé au 5e rang des meilleur corps de cadets Québécois.
  • ‘’Apprendre-servir-progresser’’ est le but constamment visé pour former nos jeunes a devenir meilleurs citoyens. L’excellence par l’effort est devise de l’escadron 607 Drummondville depuis 2001.